fbpx
Sirius Hub

L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN EUROPE ET EN BELGIQUE :

UNE OPPORTUNITÉ POUR L’INCLUSION SOCIOPROFESSIONNELLE

Depuis quelques années, les formes industrielles classiques désertent le territoire wallon et européen ; l’automatisation, la robotisation, le développement de l’intelligence artificielle imposent certainement une réflexion innovante sur l’avenir du travail pour tout travailleur, d’origine étrangère ou non.

Depuis 15 ans dans le quotidien du Monde des Possibles, nous constatons des formes de discrimination à l’embauche, une ethno stratification du marché du travail qui nie les potentialités et compétences des personnes issues des migrations. Ceci s’accentue depuis 2015, où près de 1,2 millions de réfugié.e.s ont rejoint l’Union pour fuir la guerre et la misère, pour des conditions de vie qu’ils/elles espèrent meilleures.

Sirius Digital Hub est une réponse locale aux problèmes et violences structurelles dont font l’objet les personnes migrantes. Ce projet tend aussi en autogestion à répondre aux mutations technologiques, aux changements des modes d’organisation du travail par leur inscription dans un modèle coopératif ; il répond aussi à l’insertion socioprofessionnelle des migrants qui pose la question de l’équivalence de diplômes, de la validation des acquis de l’expérience mais aussi d’une certaine cohérence entre des référentiels de fonctions des professions loin d’être harmonisés entre états membres, même pour nous européens.

ECONOMIE SOCIALE ET AUTOGESTION

L’économie sociale comme modèle alternatif à l’économie classique semble être le plus à même de répondre à la situation des apprenants Sirius. Il ressort en effet un véritable besoin d’inclusion des personnes qui éprouvent des difficultés à entrer sur le marché de l’emploi. Parmi les principes fondateurs de l’économie sociale[1], l’on compte :

  1. L’indépendance par rapport aux pouvoirs publics.
  2. La primauté de la qualité de vie des personnes et du travail sur le capital.
  3. La participation et la responsabilité individuelle et collective.
  4. Le processus de décision démocratique (un homme, une voix).
  5. La libre adhésion.

Ainsi, la création de la coopérative sociale numérique Sirius d'ici la fin de l'année 2019 sera l’occasion de poursuivre des objectifs sociaux tout en générant une activité économique grâce aux outils numériques et au codage informatique (via la création de sites web). Les apprenants les plus qualifiés auront l’occasion de proposer leurs services afin d’engendrer des revenus et ainsi créer leur propre activité professionnelle. La coopérative Sirius souhaite donc devenir concurrentielle dans le secteur du développement web au sein même du tissus local liégeois, tout en poursuivant des objectifs sociaux à destination de ses membres. L’avantage d’une structure à finalité sociale est de favoriser l’entrepreneuriat auprès de personnes qui n’auraient peut-être jamais envisagé une telle perspective professionnelle !

[1] Belgium.be (2017), Informations et Services Officiels, L’économie sociale, https://www.belgium.be/fr/economie/economie_sociale


Avec le soutien de economiesociale.be.

linkedin-squareyoutube-playinstagramvimeo-squarefacebook-official