fbpx
Sirius Hub

INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE PAR LE NUMERIQUE

Nous croyons que le modèle coopératif au sein de l’ESS (Economie sociale et solidaire) peut apporter des solutions pour mieux gérer, entre autres, les ruptures technologiques. Il s’agit de voir comment l’ESS peut être soutenue par un cadre légal et financée par des soutiens structurels conséquents. 

Les deux projets phares (Univerbal & Sirius) menés par Le Monde des Possibles dans le champ de l’ESS interrogent sa capacité à accompagner et transformer la transition numérique. Nos échanges à différents niveaux de pouvoir en Belgique et dans les instances européennes nous permettent de croire que l’économie circulaire, la silver economy, le secteur culturel sont autant d’opportunités d’occuper des segments hautement porteurs de sens et d’autonomisation socioéconomique.

Au Monde des Possibles, nous croyons beaucoup dans le haut potentiel des diasporas, il y a des connexions qui deviennent évidentes entre les continents sur le développement de projets communs. Ces diasporas peuvent répondre au vieillissement des sociétés européennes, apporter des compétences spécifiques au pays d’accueil, obtenir un travail et donc devenir des contributeurs fiscaux aux pays hôtes.

La coopérative que nous visons envisage une plateforme de la connaissance pour mettre en lumière les réussites concrètes développées par les membres de Sirius. C’est le désir de mutualiser les ressources et expériences, l’ADN de l’économie sociale. Le processus d’intégration que nous pensons en ESS travaille l’interculturalité dans un double sens, où tous les acteurs sont sensibilisés et évoluent ensemble par les nouvelles interactions qu’elle propose.

Lors de la dernière crise boursière, les structures de l’ESS ont plutôt bien amorti le choc, très peu furent déclarées en faillites. L’ESS c’est aujourd’hui 13,6 millions d’emploi en Europe ; ses initiatives génèrent une croissance inclusive par laquelle chacun.e peut trouver un emploi décent. C’est à cette dynamique que le Monde des Possibles souhaite contribuer. L’association et ses partenaires en appelle à une nouvelle alliance entre monde associatif, syndicats, entreprises classiques, initiatives de l’ESS. Le modèle de la coopérative artistique et culturelle SMART en Belgique est à cet égard intéressant pour permettre à la fois l’entrepreneuriat, le sens de l’initiative et la protection sociale du travailleur par un contrat salarié.

Les projets de l’ESS catalysent de manière intelligente une croissance durable, intégrée au marché du travail avec des emplois de qualité. Ces projets demandent à être financés, à contribuer à des mécanismes qui protègent les droits de chacun et chacune.

linkedin-squareyoutube-playinstagramvimeo-squarefacebook-official